Accéder au contenu principal

Windows 10 sur Raspberry Pi 2

J'ai reçu un mail de Microsoft suite à l'inscription sur le programme Microsoft IoT permettant de télécharger gratuitement Windows 10 preview pour Raspberry Pi 2. Il suffit pour cela de s'inscrire à l'adresse https://connect.microsoft.com/windowsembeddediot/SelfNomination.aspx?ProgramID=8558 et d'attendre la sortie des nouvelles versions. Il faut bien sûr avoir un Raspberry Pi 2 pour pouvoir commencer à tester cette nouvelle version.
La page http://ms-iot.github.io/content/en-US/win10/SetupRPI.htm indique précisément comment s'inscrire et télécharger l'image.

Téléchargement de l'image

Le fichier Windows_IoT_Core_RPI2_BUILD.zip téléchargé depuis le site contient deux fichiers : WindowsDeveloperProgramForIoT.msi (nécessite d'avoir Visual Studio Pro, pas Express, donc inutilisable pour moi) et un fichier Flash.ffu. Pas de fichier ".img" classique à une installation sur Raspberry. La procédure indique de lancer les commandes suivantes :
1."diskpart" puis "list disk" et "exit" pour déterminer où la carte SD est installée.
2. dism.exe /Apply-Image /ImageFile:flash.ffu /ApplyDrive:\\.\PhysicalDrive1 /SkipPlatformCheck

C'est là que les choses se gâtent. Ce serait trop simple, sinon. DISM est l'outil de Gestion et de Maintenance des Images de Déploiement. Il est disponible sous Windows 7, mais la version installée par défaut ne supporte pas les nouvelles options proposées sur la page Web. Le site indique qu'il faut faire l'installation depuis un PC sous Windows 10. Si vous n'en n'avez pas sous la main, il est possible d'installer l'ADK pour Windows 10, même sous Windows 7. Celui-ci peut être obtenu directement à l'adresse http://go.microsoft.com/fwlink/p/?LinkId=526740. Comme souvent, il ne s'agit pas du programme en lui même, mais d'un programme d'aide à l'installation de modules. Sélectionnez uniquement "Deployment Tools" pour économiser quelques méga-octets.
 

Copiez ensuite le fichier flash.ffu dans le répertoire "C:\Program Files (x86)\Windows Kits\10\Assessment and Deployment Kit\Deployment Tools\amd64\DISM" et lancez la commande :
"dism.exe /Apply-Image /ImageFile:flash.ffu /ApplyDrive:\\.\PhysicalDrive1 /SkipPlatformCheck"



 Une fois le flash de la carte terminée, insérez là dans le RaspBerry et démarrez le en l'ayant connecté à un écran. Le premier démarrage prend environ 5 minutes avec un long écran noir sans que rien ne se passe, puis la machine redémarre et on a enfin l'écran tant attendu de Windows 10.


C'est très bien tout ça, mais on fait quoi avec?

Un ensemble de programmes sont déjà disponibles en Open Source à l'adresse suivante:
https://github.com/Microsoft/Windows-universal-samples. On y trouve ainsi des exemples en Python, en Node.js (Javascript) et en C#. Toutes ces applications peuvent être testées et déployées depuis Visual Studio 2015 preview. On se retrouve ainsi un peu dans le même environnement que celui que j'utilise pour développer sur Fez Panda II ou Fez Cerbuino. Voilà qui ne devrait pas trop me dépayser.
La connexion au Rpi2 est également un peu différente. Il faut utiliser PowerShell au lieu du ssh Putty habituel.

Commentaires

  1. Intéressant ! Quelle est la valeur ajoutée par rapport à un linux ?

    RépondreSupprimer
  2. Pour l'instant, Linux sur Raspberry Pi est très loin devant (Java, Python et le repository Debian). La version actuelle de Windows 10 est complètement nue, sans aucune application pré-compilée et il faut se connecter en shell. Si Microsoft voit qu'il y a de l'intérêt, cela permettra peut être de disposer des mêmes applications que sur les Lumia, c'est à dire Office et tout le Market. Cela dit le Raspberry Pi est sous ARM et tous les drivers ne seront pas forcément disponibles (Wifi, imprimante, bluetooth, etc). On n'en est qu'au début pour Windows 10 sur Raspberry Pi.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Supprimer les partitions Raspberry sur une carte SD sous Windows 7 avec Diskpart

Si vous souhaitez récupérer une ancienne carte SD utilisée pour démarrer un Raspberry pour un autre usage (appareil photo, etc), il vous faudra supprimer les deux partitions créées au moment de l'écriture de l'image sur la carte SD. Vous pouvez voir les partition en sélectionnant Menu Windows/Ordinateur/bouton droit "Gérer". Voici un exemple du résultat final. Vous pouvez supprimer la partition Unix de 7 Gb (ou 4Gb en fonction de la taille de votre carte) en sélectionnant la partition puis en faisant "bouton droit Supprimer". Laissez juste une partition pour pouvoir faire les autres manipulations avec DISKPART. Démarrez l'outil DISKPART en ligne de commande. Une nouvelle fenêtre s'ouvrira. Microsoft DiskPart version 6.1.7601 Copyright (C) 1999-2008 Microsoft Corporation. Sur l'ordinateur : FRVILN0H305806 DISKPART> list disk   N° disque  Statut         Taille   Libre    Dyn  GPT   ---------  -------------  -------  -------  ---  ---   D

Comment lire son écran de téléphone Android sur PC (2)

Voici une nouvelle manière d'accéder à votre téléphone depuis votre PC. Cette méthode utilise le câble USB et Google Chrome. Elle fonctionne donc sur Windows, Mac et Linux. Les pré-requis sont les mêmes que ceux du billet précédent : Téléphone configuré en mode Développement Drivers USB installés sur le PC Google Chrome installé L'application Vysor s'installe comme une extension de Google Chrome. Cherchez dans le Webstore et lancez l'installation. Une fois installée, l'application apparaît dans les extensions. Vous pouvez la lancer de différentes manières. La manière la plus simple est d'ouvrir la fenêtre des applications : chrome://apps/ Une autre manière est de créer un raccourci en cliquant sur « Détails ». Ensuite créez un raccourci sur le bureau, le menu démarrer et/ou la barre de tâche. Vous pouvez également cliquer sur afficher dans la boutique et lancer l'application depuis la boutique. Une fois

Serveur d'impression CUPS sur Raspberry Pi

Je possède une très vieille imprimante laser HP Laserjet 6L noir et blanc de 12 ans d'age qui a survécu à plusieurs imprimantes jet d'encre couleurs tombées en désuétude pour obsolescence programmée. J'envisage tout de même sérieusement de les démanteler pour les recycler en CNC, graveur ou autre.   Je continue donc a utiliser cette bonne petite imprimante parallèle qui me rend bien des services (en 12 ans, j'ai changé le toner 3 fois pour un coût de 20 € la cartouche). J'ai donc dû m'équiper d'une adaptateur USB/Parallèle pour pouvoir la connecter sur un PC récent. Le problème principal est que le driver de cette imprimate n'est reconnu que par un seul de mes PC sous Windows 7. Les autres PC sous Windows 8 ou Windows 10 reconnaissent bien l'imprimante, mais sortent des feuilles avec le code Postscript. L'impression depuis une tablette ou un téléphone Androïd est également tout simplement impossible. Pour remédier à ce problème, j'ai don